Accueil arrow N° 1 - (réf. SONA1051) arrow Découverte du Rossignol de Sibérie
Sonatura - le site des audionaturalistes

Newsflash

Escales aux Philippines, en Finlande, au Québec, en Bretagne, dans les Causses ...

 

Le n° 13 de Sonatura

 
 
 
 

Abonnements et commandes

Abonnements et Commandes
Découverte du Rossignol de Sibérie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fernand DEROUSSEN   
18-11-2007

Prenez l´ouvrage de référence dans le monde de l´ornithologie : "Le guide ornitho" de Delachaux et Niestlé, consultez la page 261, je suis persuadé que vous allez, comme je l´ai fait pendant de nombreuses années, rêver sur les quatre oiseaux présentés.
La Gorgebleue à miroir dont le chant merveilleux a été enregistré par Jean-Louis SICAUD et présenté sur SONATURA 0, le Robin à flancs roux, l´Iranie à gorge blanche et la Calliope sibérienne, autant de noms intrigants, des plumages merveilleux et des chants presque inconnus. Alors je me propose de vous les faire découvrir dans les trois prochains numéro de SONATURA.

Image
Dessin Fernand DEROUSSEN

"Play Sound" (Mini-MP3-Player 1.2 ©Ute Jacobi)

   Aujourd´hui, découverte de la Calliope sibérienne ou Rossignol de Sibérie (Luscinia calliope) appartenant à la même famille que notre Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos ) dont le genre luscinia comporte une dizaine d´espèces sur la planète. C´est en mai et juin 2001 durant une expédition au lac Baïkal dans la province de Bouriatie situé à l´extrême sud de la Sibérie en limite du plateau mongol que j´ai découvert l´espèce revenant de ses sites d´hivernage asiatiques.
 Je vous présente sur le montage deux chants sélectionnés parmi ceux d´une dizaine d´individus enregistrés durant deux heures trente. Le premier chant est fait de petites phrases sonores répétées, simples, qui forment l´aspect fondamental du timbre et du rythme de l´espèce. Il était émis de nuit depuis 2h du matin et cela jusqu´au lever du jour (vers 5h), en fond Roselin à longue queue (Uragus sibiricus), également chanteur nocturne. L´oiseau est posé toujours sur le même poste de chant et semble attendre la naissance de la lumière. Le second chant est beaucoup plus compliqué, émis en milieu de matinée il est composé de gazouillis et phrases continues avec ça et là quelques imitations dénotant une richesse d´interprétation qui font la gloire des Rossignols. L´oiseau se déplace parfois et reste relativement à couvert et peu visible. En fond Locustelle lancéolée (Locustella lanceolata). Nous pouvons sur ces deux exemples entendre la variété et la richesse du chant du Rossignol de Sibérie qui se définit sous un grand nombre de combinaisons avec une constante de timbre quelque peu grinçant.


Fernand DEROUSSEN

Dernière mise à jour : ( 05-09-2009 )
 
< Précédent   Suivant >

© 2017 Sonatura - le site des audionaturalistes
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de

Advertisement