Accueil arrow N° 0 - (réf. SONA1050) arrow Chant atypique du Pinson des arbres
Sonatura - le site des audionaturalistes

Newsflash

Escales aux Philippines, en Finlande, au Québec, en Bretagne, dans les Causses ...

 

Le n° 13 de Sonatura

 
 
 
 

Abonnements et commandes

Abonnements et Commandes
Chant atypique du Pinson des arbres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Philippe VUILLAUME   
17-11-2007

"Play Sound" (Mini-MP3-Player 1.2 ©Ute Jacobi)

  Forêt de Sénart (Essonne) le 24 février 2002


Image    Le Pinson des arbres (Fringilla coelebs) est un migrateur partiel. La migration de printemps se fait en mars / avril. Cependant, dès le mois de février les individus sédentaires élisent leur territoire et le délimitent à partir de 2 ou 3 postes de chant bien en vue. Si une partie de ce chant est innée, l'autre partie s'acquiert par apprentissage lors des 3 premières semaines après l'éclosion, à l'écoute des parents et du voisinage, puis se cristallisera lors de la première année: le répertoire sera alors fixé pour toute la vie du Pinson. On peut entendre en début de printemps certains individus émettrent des chants atypiques. Ce sont soit des chants de séduction émis par les mâles auprès d'une femelle, soit des chants incomplets de jeunes en fin d'apprentissage. Ces chants disparaîtront bien vite pour laisser place au répertoire stéréotypé - inlassable ritournelle que le Pinson peut répéter plusieurs centaines de fois en une heure - qui se fera plus rare dès la fin du mois de mai lors du nourrissage des jeunes, pour s'éteindre complètement durant l'été en période de mue.


Philippe VUILLAUME

Dernière mise à jour : ( 10-06-2009 )
 
< Précédent

© 2017 Sonatura - le site des audionaturalistes
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de

Advertisement