Accueil arrow N° 11 - (réf. SONA1061) arrow Le Merle noir
Sonatura - le site des audionaturalistes

Newsflash

Escales aux Philippines, en Finlande, au Québec, en Bretagne, dans les Causses ...

 

Le n° 13 de Sonatura

 
 
 
 

Abonnements et commandes

Abonnements et Commandes
Le Merle noir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Maxime METZMACHER   
17-11-2008
Turdus merula
Illustration Pascal DHUICQ

"Play Sound" (Mini-MP3-Player 1.2 ©Ute Jacobi)

  Au début du XIXème siècle, le merle se cantonnait toujours en forêt. Mais vers 1820, on l’aperçoit déjà dans les villages, puis dans les villes. Dans le premier quart du XXème  siècle, sa conquête de la Cité est achevée, même s’il reste une espèce bien implantée dans les bois humides.
Chaque mâle possède une grande variété de phrases. Sonores et émises sans hâte, on les reconnaît facilement grâce au timbre flûté de nombreuses syllabes. Mais les phrases se terminent souvent par des sons suraigus, moins agréables. Elles peuvent aussi comporter des syllabes empruntées à d'autres oiseaux, voire des sonneries de GSM. Le chanteur les lance d'habitude du sommet d'un perchoir ou du faîte d’un toit, par beau temps ou parfois même sous l’averse.

Maxime METZMACHER
Dernière mise à jour : ( 18-11-2008 )
 
< Précédent   Suivant >

© 2014 Sonatura - le site des audionaturalistes
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de

Advertisement